Coller des documents, ordonner des idées, schématiser des idées…

Le tableau blanc s’impose aujourd’hui comme un outil indispensable au travail.

Il se décline en plusieurs modèles, allant des plus modestes avec un cadre en bois aux tableaux qui couvrent tout le mur d’une salle de réunion.

Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur les tableaux blancs, qui dépassent de loin en praticité leurs aïeuls les ardoises.

Lire la suite

 

7 résultats affichés


 

Quelques questions à poser avant de choisir votre tableau

Avant d’opter pour un grand tableau blanc, il est important de bien définir vos besoins. Pour ce faire, répondez aux questions suivantes :

Où le tableau blanc sera-t-il installé ?

Cette question aura des incidences sur la taille du tableau blanc. Vous devez donc prévoir cela en fonction du recul disponible afin d‘obtenir une bonne lisibilité. Il faudra aussi choisir les fixations en fonction du matériau de vos murs ou de vos cloisons. Et si vous envisagez de l’utiliser dans plusieurs pièces, optez pour un modèle mobile.

À quoi le tableau blanc servira-t-il ?

Le tableau blanc servira-t-il uniquement de support d’écriture (école, formation, atelier…) ou aura-t-il d’autres fonctions ? Un grand tableau magnétique permet par exemple d’accrocher des documents avec des aimants. Certains peuvent servir d’alternatives à un écran pour projeter des images à l’aide d’un vidéoprojecteur.

Quelle est la fréquence d’utilisation du tableau blanc ?

La fréquence d’usage du tableau détermine la qualité de surface :
  • Dans le cas d’un usage occasionnel, préférez les modèles mélaminés.
  • Si c’est pour une utilisation régulière, choisissez une gamme supérieure avec une surface laquée. Elle offre un bon rapport qualité/prix.
  • Si vous prévoyez un usage intensif, il vaut mieux vous tourner vers un tableau blanc avec une surface émaillée. Ce modèle garantit un confort et une durabilité optimale.

Les critères pour choisir un tableau blanc

Il existe 4 principales variantes de surface. Ces variantes déterminent la durabilité et le confort d’utilisation des tableaux blancs.

La surface mélaminée

Les tableaux d’entrée de gamme sont généralement proposés avec une surface en résine de mélamine. Ils coûtent moins cher, mais imposent d’assez fortes contraintes. Par exemple, vous devez impérativement utiliser des marqueurs à base d’alcool qui sont effaçables à sec. Le tableau en mélamine convient exclusivement à une utilisation occasionnelle. Des traces indélébiles peuvent d’ailleurs apparaître à la longue. Ces traces proviennent des précédentes écritures mal effacées. Une surface magnétique n’autorise pas non plus l’affichage de documents avec de petits aimants.

La surface laquée

Un tableau blanc en acier laqué convient à des usages occasionnel et régulier. Malgré son prix accessible, sa durée de vie laisse à désirer. Après quelques mois, un nettoyage complet peut être difficile à cause de l’altération de la surface. Même en utilisant des marqueurs effaçables à sec, les traces restent souvent visibles. De ce fait, il faudra les nettoyer avec des produits plus puissants qui vont progressivement altérer la laque. Ce qui rendra le nettoyage encore plus difficile. Les tableaux avec une surface laquée sont donc à proscrire en cas d’usage intensif. Vous risquez de devoir en changer de manière régulière.

La surface émaillée

Si vous devez utiliser régulièrement ou intensivement votre tableau blanc, optez vers des modèles à surface en acier émaillé. La finition en émail est extrêmement résistante étant donné qu’elle est appliquée par cuisson à 800 °C. Un tableau à surface émaillée est aussi facile à nettoyer et totalement imperméable. Il est possible d’utiliser tout type de nettoyant sans risquer d’altérer la surface. Même si vous utilisez un feutre indélébile par mégarde, cela ne posera pas de problème. La majorité des fabricants proposent des garanties de 20 ans ou plus pour les produits possédant cette surface. Certes, ils coûtent cher. Mais ils restent de bons investissements.

La surface en verre

Il existe aussi des tableaux en verre, constitués de verre (souvent mat) pour éviter les reflets désagréables. De plus, les tableaux en verre peuvent égayer votre intérieur.

Les options

Il peut y avoir plusieurs options et accessoires pour un tableau blanc :

Le support de projection

Dans le cas où vous voudriez vous servir de votre tableau blanc comme support de projection ? Préférez celui avec une surface laquée semi-brillant. Le revêtement de ce type de modèle affiche un indice de réflexion plus bas.

Les multipanneaux

Les tableaux blancs multipanneaux s’avèrent très utiles, en particulier pour des besoins liés à la formation. Ils possèdent un rabat ou deux rabats, soit respectivement 3 et 5 panneaux d’écriture. Ils proposent aussi une plus grande surface d’écriture. Vous pourrez même « cacher » certaines informations au public.

Le tableau blanc mobile

Lorsqu’on veut l’accrocher, un tableau blanc aimanté peut par exemple être difficile à déplacer, en particulier lorsqu’il présente d’importantes dimensions (peu importe son design). Si l’usage de votre tableau nécessite souvent de le déplacer d’une salle à une autre, il vaudrait mieux choisir un tableau blanc mobile. Ce dernier est monté sur 4 roulettes avec un frein et se déplace en fonction de vos envies et vos besoins. De plus, il est possible de le stabiliser. Le tableau blanc mobile est aussi doté d’une double surface d’écriture (double feuille de tableau). Le panneau peut en effet pivoter sur un axe central. Outre le tableau blanc, vous trouverez d’autres produits qui pourraient vous intéresser chez Papel.tn